Qu’est-ce que la cuisine bouddhique végétalienne destyle Takenogosho?

《Menu annuel》

Janvier

Février

Mars

Avril

Mai

Juin

Juillet

Septembre

Octobre

Novembre

Décembre

※Août:Fermé

Retour au sommet du "La plat Takenogosyo"

Lacuisine bouddhique végétalienne de style Take no gosho désigne la cuisine du Donge-in, temple et ancienne résidence de lignage de nonnes situé dans le quartier de Sagano à Kyoto, et surnommé Take no gosho (palais de bambou). Les princesses de la famille impériale qui, de génération en génération, étaient supérieures de cecouvent, dégustaient quotidiennement cette cuisine qui s’est transmise depuis l’époque Muromachi (1336-1573). Transféréedepuis leDonge-in, celle qui enracina dans la plaine de Musashi la cuisine bouddhique uniquede style Take no gosho, union de la grâce de la cour impériale et de l’esprit zen, est celle qui devint la première supérieuredu Sanko-in, la nonne zen Soei.

Depuis plus de 80 ans, la précieuse tradition culinaire futpréservée, d’abord par Koei, la deuxième nonne zen,qui en continual’internationalisation, puis plus encore par la troisième, Koshun.Nul autre lieu que le Sanko-in ne permet de déguster la cuisine bouddhique destyle Takenogosho, gorgéedes saveursdesingrédients de saison,etqui tout en sachant restersimplen’en est pas moins parée d’une splendeur délicate.

Prenez le tempsde savourer un voyage qui vous mènera vers une autre source de la cuisine japonaise.

Nishii Koshun, héritière de la cuisine bouddhique de style Take no gosho

160415_05

photo:Akira Moriyasu

Chef cuisinier Nishii Koshun

西井香春先生

photo:Akira Moriyasu